Pantherophis (élaphes)

aaokee10-1.jpg


Classification classique :

Règne : Animalia
Embranchement: Chordata
Classe : Reptilia
Ordre : Squamata
Sous ordre : Ophidia
Super famille : Xenophidia
Famille : Colubridae
Genre : Pantherophis
Espèce : Guttatus
Sous-espèce : Guttatuts
Nom scientifique: Panthérophis guttatus (anciennement nommé Elaphe guttata jusque 2002).
Nom commun français: Serpent des blés
Nom commun anglais: Corn snake

Législation :

Pas de CITES.
CDC Obligatoire au-delà de 25 spécimens adultes.
Un certificat de cession n’est pas obligatoire pour chaque transaction, mais il est fortement recommandé même pour un seul Pantherophis. Une facture du magasin est suffisante.

Généralités :

La zone de répartition du Pantherophis est très vaste, elle s'étend du centre des États-Unis jusqu’au sud-est, ainsi que dans certaines régions du Mexique.
Il est présent dans différents biotopes : bois, sous-bois, broussailles, marécages, rocheuses et même zones urbaines. Il n’est pas rare de le croiser au cœur des villes et dans les jardins de particuliers.
C’est un serpent nocturne et crépusculaire, plutôt terrestre, mais qui peut grimper aux arbres pour chasser.
A l’état naturel il se nourrit de rongeur et d’amphibiens !
Il a de nombreux prédateurs: les rapaces, corbeaux, coyotes, ratons-laveurs, chiens, chats, etc…. Et même des serpents Ophiophages comme le Lampropeltis.

Longévité :

Entre 10 et 15 ans

Description :

Le Pantherophis guttatus mesure entre 1m10 et 1m50 max à l’âge adulte, fin et musclé, c’est un serpent très docile. Sa résistance, son appétit et sa facilité de maintenance font de lui un très bon serpent pour se lancer dans la terrariophilie en général et les Ophidiens en particulier.

On trouve deux formes classiques/sauvages, le Miami (tâches rouges, orangées entourées d’une fine bordure noire, sur fond gris argenté, gris bleu) et Okeetee (tâches rouge vif entourées d’une large bordure noire, sur fond rouge, jaune, orangé)
C’est sans doute le serpent chez lequel on trouve le plus de phases : Anerythristique, Charcoal, Caramel, Lavender, Amelanistique, Ultimate, Hypomelanistique, Sunkissed, Sunglow , Candycane, Bloodred, Snow, Butter , Ghost , Amber , Pewter , etc………
Avec des motifs variés : Motley, Ligné, Banded, Zig zag, etc……

Quand ils sont stressés, les juvéniles (plus rarement les adultes) agitent la queue de manière frénétique (comme un petit crotale) et prennent une posture en S. Dans ces cas-là, il n'hésitera pas à mordre pour se défendre. Ce comportement disparaît très rapidement pour laisser place à un serpent docile et facilement manipulable. Il est extrêmement rare d’observer des Pantherophis agressifs à l’âge adulte, mais cela peut arriver car chaque serpent est différent.

Comment choisir son Pantherophis ?

Aspect général : L’animal doit avoir un corps ferme, musclé et bien cylindrique, il ne doit pas être amorphe, quand vous l'avez en main il doit se déplacer sans arrêt en sortant régulièrement sa langue.

Les écailles doivent être lisses et droites : Faites attention à ce qu’il n’en manque pas, un manque d’écailles peut signifier que l’animal a été victime d’une morsure de rongeur ou d’une brûlure, faites particulièrement attention aux écailles ventrales, un substrat humide ou détrempé peut engendrer un pourrissement de ces écailles.

La peau doit être lisse et ne pas montrer de plis : cela peut indiquer 3 choses, que l’animal est en période de mue (chose non problématique), qu’il souffre de déshydratation ou qu’il est malade. L’animal ne doit avoir aucune bosse ou renflement (cela peut-être dû à une piqûre d’insecte, un kyste, ou un abcès, pire une tumeur)

Le Cloaque : Il doit-être propre et sain.

Les Yeux: Ils doivent être brillants, propres et bien ronds.

La gueule et la langue: un serpent qui respire la gueule ouverte est probablement atteint d'une infection respiratoire, infection pulmonaire (on peut parfois entendre un petit sifflement), il peut dans les pires cas s’agir d’une nécrose buccale (à fuir comme la peste).
La gueule du serpent doit donc être rosée et la langue doit sortir régulièrement, cela signifie que le serpent est attentif à l'environnement.

Acariens ou Tiques : l’animal doit être exempt de tout parasite externe, petit point noir, rouge ou blanc, généralement les yeux sont les premiers endroits visés.

Il ne faut en aucun cas acheter un animal que ne soit pas en bonne santé apparente.

Maintenance



Terrarium :

80x40x40 est suffisant pour un spécimen adulte de petite taille, pour les adultes dépassants les 1m20 un terrarium de 100x50x50 sera plus approprié, pour un couple ou 2 individus 120x60x60 (attention un couple ne pourra être maintenu toute l’année ensemble, la femelle aura besoin d’une période de repos après la ponte, afin de retrouver la santé et son poids de forme, en restant avec le mâle elle pourrait faire 2 pontes successives qui pourraient lui être fatales).

Température :

Le jour les températures seront de 25°C au point froid, 30°C au point chaud. La nuit 20-22°C.
Ces températures seront obtenues par un système de chauffage, câble ou tapis chauffants sur thermostat (Attention, pour des raisons de sécurité, le câble ne devra pas être accessible pour le serpent). Certaines personnes travaillent aussi avec des lampes chauffantes pour obtenir leur point chaud (comme moi). Ces lampes devront bien sûr être très protégées, ne sous-estimez jamais un serpent en pensant que votre lampe est inaccessible, elle ne l’est pas.
Quoi qu’il en soit le terrarium devra être éclairé durant la journée pour reconstituer les cycles d’éclairage présents dans la nature, soit par lampe chauffante ou tube néon, soit par la lumière du jour.

Attention : Les UV sont nocifs pour les Pantherophis, ils risquent de développer une conjonctivite.

Cycle d’éclairage :

14h de Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre.
12h en Mars, Avril, Octobre, Novembre.
10h en Décembre, Janvier, Février. Durant ces trois mois les températures descendront à 18° la nuit, 20-22° le Jour (Période d’hivernation)

Hygrométrie :

50-60% toute l’année (un grand bac d’eau au point chaud est généralement suffisant), montée à 70-80% durant les périodes de mue.

Aménagement du terrarium :

Le terrarium devra comporter plusieurs cachettes, minimum 2, une au point chaud et une au point froid, un bac d'eau suffisamment grand pour que le serpent puisse s'immerger complètement et qu'il puisse boire (l’eau devra être changée tous les 2 jours maxi pour éviter la prolifération de bactéries).
Des branches et des plantes artificielles pourront être installées afin que l’animal puisse grimper.
Le terrarium devra être parfaitement ventilé (ventilation haute et basse), ne pas oublier de mettre une serrure sur les vitres.

Substrat :

- Papier essuie-tout : Je le préconise jusque 4 à 6 mois, pour des raisons sanitaires, et parce ce qu’il est absolument sans danger pour l’animal. Il sera utile pour les animaux mis en quarantaine lors de leur arrivée et les animaux malades.
- le lino : Pour les animaux malades.
- Les éclats de hêtre : Peu absorbant, et résiste très mal a l’humidité (moisissures).
- Aspen : Le plus adapté à mon avis, pas de poussière, esthétique, très absorbant et non toxique.
- Tourbe Blonde : Esthétique, très acide, évite la prolifération de bactéries.
- Rafle de maïs : Esthétique, absorbante, facile à acheter, mais supporte très mal l'humidité, a tendance à moisir (À changer très souvent)

A éviter pour des raisons sanitaires et de dangerosité : le papier journal (l’encre peut être toxique), le sable, les copeaux de résineux (cèdre, de pin et de sapin : Dégage des substances toxiques), Gazon synthétique (gros problème d’hygiène)

Maintenance des juvéniles :

Les 3-4 premiers mois ils seront maintenus dans des boîtes en plastique (type Fauna box ou autre) de 20x15x10, avec une cachette et un point d’eau (pot de yaourt en verre par exemple).
Tapis ou câble chauffant sur les 2/3 de la boîte, montés sur thermostat, lumière du jour, et papier absorbant comme substrat.

De 4 à 18 mois on pourra les passer dans un terra de 50x40x40 ou une boîte de 50x40x20 au choix, avec 2 cachettes et un point d’eau, tapis ou câble chauffant sur les 2/3 avec thermostat, lumière du jour, et on peut mettre le substrat choisi.

Attention : Jusque vers 1 an – 1 an 1/2 ce sont des rois de l’évasion, des vraies petites anguilles.
J’installe généralement les boîtes dans des terrariums afin de pallier toute évasion.


Ils seront installés dans leur terrarium définitif vers 18 mois.

Alimentation :

Les souris sont l’alimentation de base des Pantherophis, on peut les nourrir bien sûr avec d’autres rongeurs ou des poussins. La taille de la proie sera adaptée à l’animal. La proie devra être égale ou légèrement plus grosse que la partie la plus grosse du serpent (qui généralement se trouve au centre de son corps).
Les Juvéniles seront nourris tous les 5 jours avec un rosé, on augmentera le nombre de rosés au fur et à mesure de leur croissance. Vers l’âge de 6 mois on passe aux blanchons une fois par semaine, la taille des souris augmentera proportionnellement à la taille de serpent pour finir vers 18 ou 24 mois avec des souris adultes.

Attention : Ne pas nourrir un animal durant la mue

Mue :

Une mue se caractérise par des couleurs ternes et les yeux opaques, elle dure en moyenne une dizaine de jours, le serpent retrouve un aspect normal 24 à 72 h après la mue.
Durant cette période, monter l’hygrométrie à 70-80% par simple pulvérisation.
Les juvéniles muent en moyenne tous les mois, plus ils grandissent moins ils muent.
Durant la période de mue, le serpent est complètement aveugle et n’aime pas être dérangé (gare aux doigts).

Hivernation :

L'hivernation est nécessaire à l'animal.

Attention : Elle ne devra pas être réalisée sur des serpents de moins de 18 mois.

Le but de l'hivernation est de recréer ce cycle durant lequel le serpent met son organisme au repos. Pendant cette période les serpents devront être moins nourris, 1 fois par mois maxi.
Nous avons tendance à suralimenter nos animaux, cette période permet le repos du métabolisme (surtout le foie) et leur assure une longévité plus importante.
Certains préconisent l’arrêt complet de l’alimentation durant cette période et de supprimer toute source de chauffage et de lumière. Chose que je ne fais pas, je diminue juste le temps d’éclairage et les températures (comme indiqué ci-dessus)

Accouplement :

Après l’hivernation, les Femelles vont réaliser une mue et vont grossir (période ovulatoire), le mâle lui sera très actif et refusera de s’alimenter.
C’est le moment de former les couples et de placer le mâle dans le terrarium de la femelle, l’accouplement se déroule sur 2 ou 3 jours. Après cela, il vaut mieux replacer le mâle dans son terrarium, pour éviter qu’il ne harcèle la femelle et ne l’épuise. A ce moment-là, la femelle passera à 2 ou 3 repas par semaine.

Ne pas faire reproduire une femelle avant ses 2 ans 1/2 – 3 ans (3 ans étant pour moi un minimum) ! Avant cet âge-là, la femelle a de fortes chances de faire une rétention d’œufs.
Le mâle est mature à l’âge de 2 ans.

Ponte :

On reconnaît une femelle gravide au fait qu’elle refuse de s’alimenter sans perte de poids visible, généralement 20 à 30 jours avant la ponte (le corps reste bien cylindrique). Il est préférable de ne pas manipuler la femelle durant cette période. Comme signe précurseur de cette ponte, 7 à 10 jours avant cette dernière, la femelle réalisera une mue. On fournira donc à la femelle un bac ou boîte avec de la vermiculite humide, la femelle y pondra entre 7 et 25 œufs ; la ponte a lieu 40 à 60 jours après l'accouplement.

A la suite de la ponte, on attendra la mue post-ponte pour nourrir à nouveau la femelle avec une sauteuse uniquement, afin de remettre les organes internes en place. On augmentera ensuite la taille des proies au fur et à mesure. Durant cette période, la femelle sera nourrie tous les 4 jours à volonté, afin de la retaper….

Incubation:

Les œufs devront être incubés à 30°C, et à une hygrométrie de 80% dans un endroit sombre.
L’éclosion aura lieux environ 2 mois – 2 mois 1/2 après la ponte.

Attention : ne pas retourner les œufs lors de leur mise en place dans l’incubateur et ne pas chercher à les séparer s’ils sont collés entre eux.

Nouveaux nés :

À la naissance les Pantherophis mesurent entre 20 et 25cm.
Attendre qu'ils quittent entièrement leur coquille (cela peut prendre entre 24 à 48h), pour les séparer dans des boîtes.
La maintenance est identique à celle des adultes (remplacez le substrat par du sopalin).
Après la 1ere mue, on les nourrira de petits souriceaux, 2 fois par semaine.

La Quarantaine :

Une quarantaine devra être réalisée à l’achat de tout nouvel animal. Durant environ 1 mois, l’animal doit être isolé afin de palier tout problème de santé, qui pourrait s’étendre à votre cheptel.
Durant cette période, une coprologie sera effectuée, afin d’écarter tout risque de parasite interne.
La bête sera maintenue sur du papier essuie-tout afin de visualiser plus facilement des parasites externes (acariens).
Vérification d’éventuels troubles alimentaires, régurgitations, constipations, diarrhées, refus de s’alimenter durant 3 à 5 semaines (Anorexie), des problème de mue ou encore la présence de tumeurs, abcès, grosseurs, brûlures, morsures non décelés lors de l’achat.

Hygiène :

Nettoyage des excréments dès qu’il y en a.
Changement de l’eau tous les 2 jours ou dès qu’elle est souillée.
Changement du substrat tous les mois, tous les 3 mois maxi.
Nettoyage et désinfection complète du terra tous les 6 mois.


Les pathologies les plus courantes :

Problème de Mues :
- Causes : Problème d’hygrométrie, déshydratation, alimentation durant cette période, cicatrices, brûlures, acariens, dermites.
- Traitement : Faire prendre un bain à 30°C pendant 10 à 20 min, à l’aide d'un gant de toilette, frotter délicatement dans le sens des écailles afin de retirer le reste d’exuvie.

Régurgitation :
- Causes : proie trop grosse, mal décongelée, problème de T° dans le Terra (trop basse ou trop élevée), stress dans les 48 h après le repas, préparation de mue, parasite interne ou externe, problème bactérienne, problème viral, occlusion intestinale.
- Traitement : attendre 15 jours avant de lui proposer une proie plus petite, si cela persiste consulter un vétérinaire.

Brûlures :
- Causes : Elles sont souvent dû à une Lampe, Câble ou Tapis chauffant mal protégés, voir même non protégés.
- Traitement : pour les Brûlures légères, une simple compresse d’eau froide et par la suite mettre une compresse stérile avec de la Biaf*ne. Placer l’animal en quarantaine sur papier essuie - tout.
Pour les Brûlures plus sérieuses, un traitement antibiotique sera obligatoire, il faut se rendre le plus rapidement possible chez un Vétérinaire.

Plaie :
- Causes : Présence d’objet ou branches effilés ou coupants dans le terrarium (il faut absolument trouver et éliminé le responsable).
Morsure de rongeur lors du nourrissage (il est fortement conseillé de nourrir au décongelé ou au fraîchement tué).
- Traitement :Nettoyage de la plaie, sérum physiologique ! Pour la désinfection, Hacd*l, H*bidil, Mercril*, Bét*dine "la bouteille verte (gynéco)", Attention la bouteille jaune, qui la plus connue (povidone iodée à 10%), ce produit, comme vous avez pu le remarquer est brun, et colore la plaie, ce qui ne permet pas de voir si une infection se déclare ou se propage.
Pour les plaies profondes ou multiples, consulter un vétérinaire en urgence, idem si vous voyez apparaitre une infection, malgré le traitement mis en place.

Diarrhée :
- Causes : Modification du régime alimentaire, problème de T° dans le Terra (trop basse ou trop élevée), Stress, Parasite interne.
- Traitement : Vérifier les paramètres du terrarium, faire réaliser une coprologie (examen des selles).

Déshydratation :
Plis cutané, peau plus terne, enfoncement des globes oculaires.
- Causes : Bac à eau vide, hyperthermie, brûlures, plaies, diarrhées.
- Traitement : Faire boire, bain d’eau tiède ou vaporiser et si cela persiste voir un vétérinaire d’urgence.

Constipation :
- Causes : T° trop basse, proie trop grosse, suralimentation, ingestion de corps étrangers, stress.
- Traitement : corriger les conditions de Maintenance, faire prendre des bains d’eau tiède (30°) de 20min, si cela persiste consulter un vétérinaire.

Parasites internes :
- Symptômes : Refus de s’alimenter (anorexie), perte de poids, régurgitation, diarrhée glaireuse, léthargie.
- Prévention : Quarantaine, il faut une bonne hygiène du terrarium et une bonne maintenance des Bêtes.
- Traitement : Isolé le plus rapidement l’animal, désinfecter l’ensemble du terrarium et les accessoire, et consulter un vétérinaire le plus rapidement possible pour réaliser une coprologie de selles (pour l’ensemble des animaux étant dans le terrarium).

Parasites externes :
- Symptômes : Refus de s’alimenter (anorexie), perte de poids, régurgitations, léthargie, petit point noir ou blanc sur le corps.
- Prévention : Ils arrivent généralement avec un nouvel animal, une quarantaine dans une salle à part est préférable.
- Traitement : Isolé le plus rapidement l’animal, désinfecter l’ensemble du terrarium et les accessoires avec un produit spécial conseillé par votre vétérinaire, consulter un vétérinaire le plus rapidement possible. Si la Bête est déjà dans une pièce avec d’autres terras il faudra désinfecter tous les Terrariums.

Obésité :
Diminuer la vie de l’animal, grave problèmes au foie et du cœur, problème de la fertilité, rétention d’œufs, maladie osseuse...
- Causes : Suralimentation, absence d’hivernation, terrarium trop petit.
- Traitement : Espacer l’alimentation, diminuer la taille des proies, respecter l’hivernation.

Rétentions d’œufs :
- Causes : Fécondation trop précoce, absence de lieu de ponte, hypocalcémie, stress, obésité, infections, déshydratation, constipation, mauvaise maintenance de l’animal.
- Traitement : Si 10 ou 15 jours après la mue de ponte il n’y a toujours rien, allez chez un vétérinaire le plus rapidement possible.
- Pour éviter une rétention : Isoler la femelle (seule), avoir un lieu de ponte adapté, ne pas la stresser (lui foutre la paix).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site